Accueil > D’autres actualités > Patrick Massaglia dans la roue des Grands du Tour.

Patrick Massaglia dans la roue des Grands du Tour.

mardi 16 août 2011

Touget peut s’enorgueillir d’avoir un coureur cycliste sur les routes du Tour. En effet, Patrick Massaglia a participé le 11 juillet dernier à l’Etape du tour Mondovélo.

Une étape de 109 kilomètres partant de Modane-Valfréjus pour rejoindre la station de l’Alpe d’Huez célèbre pour ces 21 virages avant l’arrivée. L’étape emprunte le col du Télégraphe puis le célèbre col du Galibier. La course est réservée aux non-professionnels mais empruntée par les coureurs de la Grande Boucle. Clément Delong, qui rêve de devenir journaliste, a rencontré Patrick.

  • Le petit Journal : Patrick, d’où vous vient cette passion du cyclisme ?
    Patrick Massaglia  : Après avoir arrêté le football à 38 ans, ne sachant plus quoi faire, je me suis tourné vers le vélo et cela a marché. Comment vous-est venue l’idée de l’étape du tour Mondovélo ? C’est un projet commun avec quelques copains du club de Mauvezin où je me suis inscrit en 2007.
  • Quelle a été votre préparation pour cet évènement ?
    Après l’inscription mi-novembre, j’ai fait environ 6000 kilomètres d’entraînement. AU menu des dernières semaines : pâtes, pâtes et encore des pâtes !
  • Comment s’est passé l’étape ?
    Parfaitement. Une météo favorable, pas de chute, pas de coup de fatigue grâce à la préparation.
  • A quelle place avez-vous terminé et en combien de temps ?
    J’ai terminé 788ème en 5 heures et 4 secondes
  • A titre de comparaison, combien y avait-il de partants, Combien ont franchi la ligne d’arrivée ?
    Il y avait 10500 inscrits, 9500 partants et 6400 arrivants environ.
  • Y avait-il des personnalités ou des anciens coureurs professionnels ?
    Erik Zabel, le septuple maillot vert du tour.
  • En cas de problème mécanique, comment faites-vous pour le réparer car il n’y a pas de directeur sportif ?
    Nous avons un kit de réparation mais si on casse une roue, des motos spéciales sont à notre disposition, des motos »fraîcheur « avec des gourdes et des motos de la garde républicaine pour la sécurité car la route est barrée.

Merci Patrcick.

(article écrit par Clément Delong)

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0