Accueil > Environnement > Déchets et propreté > Article Sud OUEST :Trigone et la chambre d’agriculture

Article Sud OUEST :Trigone et la chambre d’agriculture

lundi 18 décembre 2006

Tous responsables
(Franck Meslin )

Les agriculteurs peuvent déposer leurs sacs d’engrais dans les déchetteries du 12 au 14 décembre
PHOTO PHILIPPE BATAILLE

« Il y a désormais, dans le département, une prise de conscience générale sur la question de la gestion des déchets », se réjouissait, hier, Francis Dupouey, président de Trigone (syndicat départemental de traitement des déchets). Après les ménages, puis les professionnels du batiment, c’était au tour hier au monde de l’agriculture de s’engager dans le tri et la valorisation de ses déchets. Un engagement scellé par la signature d’une convention entre Trigone, la chambre d’agriculture et sept coopératives agricoles du département.

Déjà bidons et produits phytosanitaires sont récupérés pour être retraités par une filière spécialisée. Une collecte de vieux produits phytosanitaires débute d’ailleurs aujourd’hui jusqu’à jeudi, orchestrée par la chambre d’agriculture. La semaine prochaine, du 12 au 14 décembre, les agriculteurs pourront déposer leurs sacs d’engrais « Big bag » dans des bennes spécifiques dans l’une des onze déchetteries partenaires (1). L’usine aveyronnaise de recyclage Sopave les récupère ensuite pour les recycler en sacs poubelles.

Nouveaux comportements. En octobre, une collecte similaire, ciblée sur les plastiques des cultures de melon, avait rencontré un vif succès, gage de la sensibilisation des agriculteurs. Deux cent quatre-vingt dixtonnes de plastique ont en effet été collectés, soit plus de la moitié du volume départemental. Enfin, en avril, ce sera autour des films d’enrubannage et d’ensilage de faire l’objet d’une collecte. « Notre métier, c’est la terre. C’est donc la moindre des choses que de participer à la garder propre », confie Henri-Bernard Cartier, vie-président de la chambre d’agriculture. Et son président, Jean Dauzère, de reconnaître que jusque-là ces immenses sacs plastiques étaient laissés à l’abandon ici ou là.

Un temps révolu au moment où « les questions d’environnement sont plus que jamais à l’ordre du jour », enchaîne Francis Dupouey, « le monde rural et les paysans ont été parmi les premiers et les meilleurs à se mettre à ces nouveaux comportements ».
Déchetterie partenaires : Sictom de Condom (Vic Fezensac et Condom), SMCD Mirande (Mirande et Masseube), Sictom Sud-Est (Samatan), Sidel (Lectoure), Sictom Ouest (Nogaro, Plaisance et Eauze), Ville d’Auch (Auch Lamothe), Sictom Est (Mauvezin).

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0